Blog « Traces et Mémoire »

Bienvenue sur les carnets d'histoire du Luxembourg belge !
Nous vous invitons à remonter le temps, à redécouvrir les traces du passé.
Faits de la grande et de la petite Histoire, gestes et savoir-faire, traditions et folklore, personnages réels ou légendaires... Au travers des articles du blog, nos rédacteurs, nos ambassadeurs et vos coups de cœur contribueront à faire revivre l'Ardenne et la Lorraine d’autrefois.

Voyage au pays des fées dans les forêts d’Ardenne

22
déc
2015

Par 22 décembre 2015 Catégories Légendes Pas de commentaires

 

En Ardenne, les sites et légendes liés aux fées sont nombreux. Ces créatures aussi magiques que mystérieuses représentent, dans l’imaginaire collectif, un intermédiaire entre le monde terrestre et celui des rêves.

Envie d’en savoir plus? 

Découvrez tous les contes et légendes du Luxembourg belge!

082am forêt 714x400

© FTLB/ P. Willems

Suivant les histoires et les régions, on leur prête un caractère bienfaisant mais certaines croyances et superstitions les considèrent comme des êtres maléfiques. Si toutes les petites filles aiment les histoires de contes de fées et rêvent de rencontrer dans leur sommeil la scintillante fée clochette, certaines sont toutefois beaucoup moins merveilleuses. On peut par exemple citer la fée Carabosse, qui, comme tant d’autres, s’apparentent à des sorcières (voir notre article sur la sorcellerie, ici!).

© FTLB/ P. Willems

© FTLB/ P. Willems

Saviez-vous que le mythe des fées a une origine celtique?

À ses origines, le massif forestier ardennais était protégé par une fée, la déesse Arduinna (ou Arduenna). Pour comprendre son mythe, il faut faire un pas de géant dans le passé, chez nos ancêtres les Gaulois. Les Celtes vénéraient le ciel, l’eau, l’arbre, le vent, la rivière ou bien encore la forêt, éléments naturels dont Arduinna était la protectrice. Par la suite, les Romains virent en cette divinité la déesse de la chasse et de la forêt. Elle est représentée chevauchant un sanglier.

© FTLB/P. Willems

© FTLB/P. Willems

Ce n’est donc pas étonnant si la terre ardennaise a enfanté de nombreuses légendes mettant en scène des fées, transmises de générations en générations depuis la nuit des temps. Je vous emmène à la découverte de ces sites qui éveillent l’imaginaire à travers un voyage féerique et plein de mystères.

Le trou des fées à Croix-Rouge

Le premier site à découvrir est le trou des fées à Croix-Rouge. Cette cavité naturelle creusée par l’eau est le repère des fées.

© FTLB/P. Willems

© Lorraine gaumais / M. Laurent

La légende raconte les aventures d’un berger bien curieux, chargé de surveiller le troupeau appartenant aux fées. Après de nombreuses années à leur service, il n’avait jamais reçu le moindre centime pour son travail. Enclin à réclamer son dû, il alla plaider sa cause. Les fées lui remirent un sac fermé et l’aînée d’entre elles lui fit promettre de n’ouvrir ce dernier qu’une fois rentré à la maison. Le chemin était long et le berger trépignait d’impatience. Il ouvrit le sac et fut bien déçu de n’y trouver que quelques malheureux flocons d’avoine.

Le lendemain, il retourna voir les fées pour obtenir quelques explications. Elles lui remirent un nouveau sac en lui faisant réitérer sa promesse. Ce qu’il fit. Plus le chemin avançait et plus il pressait le pas pensant à la richesse qu’il allait enfin connaître. Seulement, à quelques pas de chez lui, il se prit le pied dans une racine et tomba à la renverse. Le sac s’ouvrit et qu’elle ne fut pas sa stupeur quand il vit à la place des pièces d’argent espérées, de nombreuses petites souris se disperser dans les herbes.

Trop curieux la première fois, trop pressé la deuxième, il jura d’honorer sa promesse à l’avenir.

Sculptures sur bois © Lorraine gaumais / M. Laurent

Le Sentier des Songes à Herbeumont

Prenons maintenant la direction d’Herbeumont pour un hommage rendu à ces créatures magiques. Dans la vallée de l’Antogne, un sentier forestier vous invite sur la voie des rêves, c’est le Sentier des Songes. Ponctué d’œuvres réalisées en matériaux naturels, le parcours est une balade aussi insolite que ressourçante. Après quelques centaines de mètres, on croise, au détour d’un chemin, la fée des forêts, taillée dans le bois.

© FTLB/B. Petit

© FTLB/B. Petit

Semblant veiller sur le petit monde de la forêt, elle est le fruit d’un magnifique travail d’artistes. Son créateur, le sculpteur Joël Fagny, inspiré par les coups de crayons de Paul Gonry, a voulu lui donner une allure à la fois majestueuse et protectrice.

Deux autres Sentiers des Songes existent à Virton et Montmédy, pour plus d’infos sur les Sentiers des Songes : www.soleildegaume.be

La roche Namousette à Les Hayons

Ma troisième légende coup de coeur nous emmène non loin de Bouillon (découvrez cet incontournable, ici!), près du charmant petit village de Les Hayons.

09caa végétation 714x400

Une fée se cache-t-elle dans cette végétation? © FTLB/P. Willems

Elle raconte que la Namousette, sorcière pour certains, fée pour d’autres, habitait dans une roche du Bois de Présnaûmont. On disait qu’elle avait une telle rapidité pour voler qu’elle était capable de mettre les pommes de terre sur le feu, de s’envoler jusqu’à Paris pour aller chercher du sel et de rentrer avant qu’elles ne soient cuites.

Un jour, un riche laboureur de Dohan osa l’injurier. Elle n’hésita pas une seconde et le déposséda de tout son argent et le transporta chez un habitant des Hayons, surpris de devenir riche.

Un peu plus tard, en échange de son geste, elle demanda à ce dernier de venir creuser un puit auprès de sa roche. Le villageois se moqua, la traita de sorcière et la menaça de la brûler dans sa roche. Ce qu’il ne savait pas, c’est que folle de rage, la sorcière allait en une seule nuit, lui reprendre tout ce qu’elle lui avait procuré mais aussi tous les biens qu’il possédait auparavant pour tout jeter dans la Semois.

© Michel van den Broeck

© Michel van den Broeck

La fin de l’histoire est bien plus tragique encore. La Namousette fût condamnée au bûcher. Durant très longtemps, à cet endroit, ne poussèrent que ronces et mauvaises herbes.

Le château des fées

La quatrième légende nous emmène dans la région de la Moyenne-Semois, entre Bertrix et Mortehan. Au beau milieu de la forêt se dressent les vestiges d’un ancien donjon médiéval. Ce château abritait autrefois des fées.

Une nuit de pleine lune, un joli bossu qui se baladait près du château des fées les entendit chanter. Il se joignit à elles. À leur chanson « Dimanche, lundi », il se permit d’ajouter « mardi », ce qui plu aux fées. Pour le récompenser d’avoir embelli leur refrain, elles lui ôtèrent sa bosse.

Ce miracle mit très peu de temps à s’ébruiter si bien qu’un peu plus tard, c’est un autre bossu mais très laid qui tenta la même expérience que son prédécesseur. Au refrain, il ajouta à son tour « et mercredi ». Seulement, le pauvre chantait vraiment très mal et défigura complètement la mélodie. Dans un accès de rage, les fées lui collèrent devant la bosse qu’elles avaient retirée au premier.

©FTLB/P. Willems

© FTLB/P. Willems

Alors, selon vous, les fées, créatures magiques ou cousines des sorcières? Quoi qu’il en soit, les traces qu’elles ont laissées dans le patrimoine paysager ou dans l’imaginaire collectif n’ont pas fini de nous fasciner.

Et si les fées existaient vraiment?

Plongez dans l’univers des fées en poussant les portes de la Ferme des Fées à Les Hayons. Là, Marie-Laure Alff et Michel Van den Broeck, deux artistes à la créativité débordante, nous invite en plein cœur de l’Ardenne mystérieuse. Celle des personnages qui, dans notre enfance, nous faisaient parfois frissonner ou parfois nous émerveillaient.

Fées, sorcières et autres elfes reprennent vie grâce aux figurines à l’échelle 1/4 présentées dans des scènes de la vie quotidienne du 19ème siècle dans la vallée de la Semois. Potier, meunier, bûcheron, lavandières ou boulanger vous donnent rendez-vous pour un curieux voyage au pays de nos racines.

Et pourquoi ne pas vous asseoir au milieu de ce décor pour déguster une savoureuse bière régionale?

En pratique

La Ferme des Fées

Mont de Zatrou, 1 – 6830 Les Hayons

Tél : 061/46.89.17

www.fermedesfees.be

 

Envie d’en apprendre plus ?

– Luxembourg belge, royaume des contes et légendes

– Les créatures de la forêt d’Ardenne 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>